Nature sauvage au Costa Rica

Nature sauvage au Costa Rica

Costa Rica ! Petit pays totalement orienté nature ! 25% de son territoire est classé en Parcs Naturels.
Au programme : aucune ville, 100% jungle !

Parc National de Monteverde

Notre première destination est le Parc National de Monteverde. Nous avons loué une petite maison un peu à l’écart, avec une superbe vue sur les montagnes et vallées jaunies par la saison sèche, le Pacifique en contrebas. Cela a d’ailleurs été une véritable surprise : notre première image du Costa Rica est une succession de paysages arides, de végétation brulée par la sécheresse.

Mais il suffit de changer de vallée pour se retrouver dans la très belle forêt humide (cloud forest en anglais, la forêt qui retient les nuages) de Monteverde. Le graal de ce parc naturel est le Quetzal, oiseau emblématique de l’Amérique Centrale ! Et nous avons l’immense chance de le croiser au bout de 45 mn de marche. Une rencontre qui restera longtemps dans nos mémoires !

Le soir, nous admirons le coucher de soleil depuis notre maison sur la montagne. Olivier lance son drone pour immortaliser le moment, vu du ciel. Il ne le savait pas encore, mais c’était une très mauvaise idée !

Le vent souffle fort sur les sommets. Certes, moins fort que les rafales qui ont secoué notre maison la veille, mais tout de même TRES fort…
Le vol se déroule pourtant sans encombre, captant les lumières irisées du soleil couchant… Mais…. Au moment où Olivier veut faire revenir le drone, la petite bête ne répond pas. Et même pire, au lieu de se rapprocher de nous, il s’éloigne ! Aux commandes, Olivier stresse, les jurons pleuvent. La commande « bipe » en continue, les alertes s’affichent les unes à la suite des autres sur fond rouge : « Vent violent » « Atterrissage d’urgence » « Batterie faible » « batterie insuffisante pour retour au point de départ ». Puis tout à coup le silence…

Un seul message sur l’écran : « signal perdu »… Plus aucune image ne parvient du fameux volatil.

Olivier s’accroche à une lueur d’espoir : la dernière position GPS connue de l’engin…
Malgré la nuit qui s’annonce, il part en courant ! La quête commence ! Mais une heure plus tard nous le voyons revenir bredouille, la nuit est tombée et la lampe frontale qu’il avait emporté n’a pas fonctionné ….

Olivier ne lâchant jamais, il poursuit sa quête le lendemain emmenant Ulysse dans l’aventure. Le terrain est tellement accidenté qu’il leur faut 3 heures pour arriver jusqu’au point GPS de l’impact ! S’ensuit alors une fouille minutieuse, mais vaine… Il semblerait que la canopée costaricaine ait tenu à garder son nouvel hôte à quelques dizaines de mètres de hauteur… Ou qu’un singe farceur ait un nouveau jouet ? Qui sait ?

Photo historique : Olivier et son drone quelques minutes avant le drame…

Parc Manuel Antonio

Nous reprenons notre 4×4 pour rejoindre l’un des parcs les plus connu du Costa Rica. Plus connu, veut également dire le plus touristique, de ceux ou les cars de touristes nord américains se déversent. Nous pensions y passer seulement deux nuits avant de poursuivre notre descente de la côte pacifique.

Mais c’est sans compter les surprises que nous offrent le voyage ! Nous tombons amoureux de notre hotel proche du parc. Alors même que nous sommes à quelques dizaine de mètres de la route principale, nous avons l’impression d’être perdus au milieu de la jungle, les animaux venant nous rendre visite : singes écureuils, singe capucins, singes hurleurs (très efficace comme réveil-matin !), agoutis… Ajouter par dessus cela une piscine et plus personne n’a envie de partir !

Parc Manuel Antonio

Un iguane terrestre se dorant au soleil

Parc Manuel Antonio

Un paresseux en pleine… inaction !

Un paresseux un peu plus actif !

Manuel Antonio – Animal rare !

Au dessus de notre piscine, nos amis les singes écureuils nous rendent visite !
Singe capucin à tête blanche

Canopy tour à Oso Mountain

Nous nous posons quelques jours dans une maison perdue dans la montagne en face de la presqu’ile d’Oso. Le temps est rarement dégagé mais le dernier soir nous offre un splendide de coucher de soleil !

Le séjour est plutôt studieux, genre Math / Français en mode intensif pour les enfants. Il est aussi culinaire, nous profitons de la cuisine pour confectionner de bons petits plats, des crêpes et des gâteaux.

Pour fêter l’anniversaire d’Olivier, nous nous offrons un Canopy tour version tyrolienne. Une expérience géniale ! Une quinzaine de tyroliennes, dont la plus grande mesure plus de 600 mètres, une vue imprenable sur la canopée, et pour finir une « liane » pour jouer à Tarzan.

Encore une fois, les enfants auraient bien fait un deuxième tour le lendemain !

Ulysse en mode « Tarzan »
Inès en mode « Jane »
Alexandre, ultra à l’aise même à 10 mètre du sol sur des planches mouvantes !

Attention au départ !

Parc National du Corcovado

A la nuit tombante, les oiseaux par centaines échangent leurs derniers cancans. En arrière fond, les singes hurleurs pleurent la disparition du soleil. Les insectes ne sont pas en reste avec leurs bourdonnements incessant. Mais quel vacarme cette jungle !

Pour venir jusqu’à Drake Bay, il faut soit venir en bateau, soit prendre une piste qui traverse 3 à 4 rivières à guet. Forcément nous prenons la deuxième option !

Il faut dire que nous sommes encore en saison sèche et que la piste est réputée praticable tant que les rivières ne gonflent pas.
Finalement, à part le dernier passage à gué, la piste n’est pas plus terrible que celles que nous avons déjà faites au Costa Rica. Surtout moins pire que lorsque nous nous sommes trompés de route pour aller dans notre maison proche du Monteverde.
Tous les chemins mènent à Rome, certes, mais si on peut éviter ceux qui font chauffer le 4×4 et longent des précipices, on est preneurs !!!

Cette fois ci ce n’est pas Maps.me qui nous avait fourni un mauvais itinéraire, mais Waze…
Moralité : toujours demander à l’hôte la route à prendre pour se rendre chez lui !

Le parc du Corcovado est réputé pour sa biodiversité, et les paysages sur la route ne sont pas en reste !

Un singe araignée
Etrange rencontre sur la plage !
Comment se sentir tout petit devant un arbre !

Nos coups de coeur et bonnes adresses

Hotel proche de Manuel Antonio : Manuel Antonio Park House.
Chambres simples mais bien adaptées aux familles, belle salle commune, bonne ambiance, une grande piscine et surtout les animaux qui viennent nous rendre visite !

Canopy Tour : www.osacanopytour.com

Hotel à Drake Bay : Margarita and Tour Operator Drake Bay. Hotel sans vue sur mer, mais la piscine et la propreté des chambres compensent largement !

Costa Rica du 24 mars au 12 avril 2019

Retrouvez la vidéo du Costa Rica – Pura vida Costa Rica !