Des cousins au Cambodge !

Des cousins au Cambodge !

20 novembre 2018 0 Par Émilie & Olivier

L’arrivée des Barbier

Le stress monte à l’aéroport de Bangkok… Les cousins vont-ils enfin arriver ???

Cela fait plus de deux mois que les enfants attendent cet évènement : Tata My Linh, Tonton Mickaël, Arthur et Jade viennent nous rejoindre pour voyager 15 jours avec nous au Cambodge et au Vietnam.

Le lieu de retrouvaille est simple : Aéroport de Bangkok – Vol Air Asia FD 614 à destination de Siem Reap !

Mais pour l’instant il n’y a personne… Respectant la coutume TRAN qui dit “qu’avant l’heure, ce n’est pas l’heure”, My Linh et Mickaël arrivent en courant à l’instant même où l’hôtesse de l’air annonce que l’embarquement commence !

Explosion de joie chez nos enfants, les cousins sont enfin là !

 

Arrivée en grand nombre à l’aéroport de Siem Reap !
Rien n’aura été épargné aux cousins : un TGV presque loupé, un avion en retard, un taxi qui roule sur les bandes d’arrêt d’urgence…
Les heures de voyage et les émotions fortes se lisent dans leurs yeux !

Heureusement on a trouvé un super hôtel pour se remettre du voyage 🙂

 

Les temples d’Angkor

Tous petits pour contempler l’oeuvre des siècles passés

Siem Reap est le point de départ pour visiter les temples d’Angkor, ancienne capitale du peuple Khmer. Entre le IX et XVème siècle, chaque roi édifiait un temple plus imposant que ceux de ses prédécesseurs pour montrer son pouvoir et sa dévotion. A l’époque, la ville comptait 1 million d’habitant mais les habitats en bois n’ont pas résisté aux épreuves du temps et seuls les temples sont parvenus jusqu’à nous.

Une armée de soldats de pierre – Angkor Vat

 

Ta Prohm – La nature reprend ses droits !

C’est à bord de 2 tuks tuks que nous parcourons les grandes distances qui nous séparent des temples. Avec Olivier, nous étions déjà venus il y a 15 ans lors de notre premier tour du monde. Nous retrouvons la beauté des temples mais nous découvrons maintenant le tourisme de masse (cars de chinois avec leur discrétion habituelle) ! C’est moins calme, mais c’est toujours aussi impressionnant.

Du point de vue architectural et historique, les temples d’Angkor restent notre coup de coeur en Asie du Sud Est (Bagan arrive en seconde place).

Retrouvailles entre cousins !

Extrême finesse des sculptures du Banteay Srei

 

Tuk Tuk de course !

Les visites s’organisent sous la chaleur tropicale : les matinées réservées aux visites et l’après-midi à la piscine.

Réussir à capturer un sourire d’Alexandre, ça vaut de l’or !

 

Le temps a mis les structures des temples à rude épreuve… Heureusement Ulysse est là !

A la rencontre des enfants de Phnom Penh

Une journée de voiture plus tard nous arrivons à Phnom Penh la capitale du Cambodge. Nous allons à la rencontre de l’association “Pour un sourire d’enfant”. Nous avions vu un film sur cette ONG avant notre départ « Les pépites ».

Cette association a été créée par un ancien cadre d’IBM qui a fait deux fois le tour du monde avec sa famille. Avec sa femme, ils ont été interloqués par l’extrême pauvreté des enfants qui travaillaient sur la décharge de Phnom Penh. Ils ont commencé à leur offrir un repas par jour, puis ont organisé une école pour les sortir de la décharge et qu’ils puissent êtres éduqués. Aujourd’hui, ce sont 6 000 jeunes qui sont pris en charge par la structure, du plus jeune âge (pour que les bébés ne soient pas sur la décharge) jusqu’à l’apprentissage d’un métier.

Rencontrer ces enfants pleins de vie est une expérience forte quand on sait à quel destin ils ont échappé. Le travail accompli est impressionnant. Tous les ans naissent des projets pour répondre aux nouveaux besoins. Nous avons particulièrement été touchés par notre rencontre avec les professeurs de la classe qui accueillent les enfants handicapés. Un engagement hors norme et une fierté de contribuer à rendre leur pays meilleur.

Nous vous conseillons vivement de visionner le film « Les pépites » et si vous le souhaitez, d’aider cette association à continuer son oeuvre.

https://pse.ong/

A la fin de la visite de l’ONG Pour un sourire d’enfant